Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 15:45

Après la fureur mécanique subie, une petite halte est la bienvenue pour tous. Au bord de la piste, des villageois guettent le voyageur aventureux.

Les enfants arrivent pour voir ces visiteurs d'un jour... Je descends de mon véhicule et sous le manguier, je vais serrer la main d'une petite fille aux gracieuses tresses.

 

pool-village-kimpanzou

Enfants du village

 

Agée d'environ 3-4 ans, elle me regarde avec de grands yeux ronds. Quel est cet inconnu au visage étrange ? Sans doute a-t-elle conscience que je suis d'une apparence différente, sans trop savoir en quoi. D'autres gamins plus âgés affichent un sourire malicieux.

Un gros paquet est posé près de la piste. Manu échange quelques mots avec les villageois.

 

village-kimpanzou-paquet

Marchandises à transporter...

 

Une jeune femme saute littéralement de joie quand Manu lui apprend que l'on peut la conduire jusqu'à Brazzaville. C'est l'occasion d'aller vendre ses marchandises.

 

village-kimpanzou-chargement

Chargement du gros paquet dans le 4x4

 

Sur le coup, je n'ai pas pensé à demander ce que renfermait le ballot. Il pourrait s'agir de charbon de bois, mais il semble bien lourd à charger à l'arrière du véhicule. Sans doute s'agit-il de manioc emballé (chikwangue) comme j'avais pu en voir au lac Kayo (cf Lac Kayo : au revoir à Jules et à sa famille ) ?

 

pool-kimpanzou-femme

Femme souriante

 

En tout cas, le sourire éclatant de la jeune mère, portant son bébé dans le dos, fait plaisir à voir ! J'aurai au moins fait une heureuse aujourd'hui. En plus de tous les "auto-stoppeurs" croisés très à l'écart des routes carrossables...

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Pool
commenter cet article
12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 15:15

La partie se corse car nous traversons des zones complètement défoncées. L'érosion a fait son œuvre et la piste n'est plus que creux et bosses impressionnantes.

Le 4x4 peine à sortir des excavations, la poussière ocre se mélange à la fumée noire expulsée du moteur. La mécanique ronfle et les pentes sont particulièrement difficiles à appréhender. Que ce soit à droite ou à gauche, le même obstacle se dresse devant nous.

Manu ne dit rien, mais souffre lui aussi. Accélérations, coups de volant, reculades, chocs se multiplient.

 

piste-kimpila-kimpanzou

Piste défoncée et poussiéreuse...

 

Je maudis alors l'informateur de mon chauffeur qui nous a conseillé de prendre la route du nord et qui a prétendu que le trajet depuis Brazzaville ne prenait en tout que deux heures !!

Le véhicule est parfois très penché et je vois le rétroviseur s'approcher singulièrement du talus de terre qui borde la piste...

 

piste-kimpila-kimpanzou-trous

Véhicule à la peine...

 

Le ras le bol montant, à plusieurs reprises, je descends du véhicule pour effectuer à pied la montée de la côte. Les deux seuls voyageurs qui restent avec nous font de même.

Mon pauvre Manu, persévérant, finit par trouver le "bon" passage et la bonne accélération pour passer outre ces fichus tronçons défoncés. Dans un sursaut, je vois tout à coup le 4x4 bondir sur la piste tel un étrange animal, soudain libéré de ses entraves. 

 

Nous avons mis plus d'une heure pour faire 10 km, dans la poussière et la fumée !! 

 

pool-kimpanzou-manguier

A l'ombre des manguiers...

 

Heureusement, un havre de paix apparaît. Nous atteignons une piste plus praticable et un petit village où des habitants attendent à l'ombre des manguiers le passage d'un éventuel véhicule...

 

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Pool
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories