Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 09:45

Au sommet de la crête rocheuse, je tombe sur le "guide" et Manu qui ont rebroussé chemin. Enfin, ils se sont inquiétés du sort des personnes manquantes ! Je leur dis qu'il y a encore deux personnes derrière moi, mais que je ne les vois plus depuis 15 minutes environ.

 

C'est sympa de revenir sur ses pas, mais je fais un peu la leçon au jeune pisteur. Je lui explique qu'il ne suffit pas de montrer la piste à suivre aux premiers, mais qu'un "bon" guide doit s'assurer que tout le monde suit, adapter si nécessaire le rythme de marche (tout le monde n'a pas l'habitude de faire des km à pied par jour...) et aussi dans l'idéal fournir quelques explications. Arrivé au but fixé c'est le minimum, mais apporter un plus en donnant des informations sur ce qui nous entoure, c'est nettement mieux !

Nous attendons tous les trois Guillaume et sa copine, en guettant la sortie du petit bois... De l'autre côté de la crête, on a une belle vue sur la forêt où se niche la cascade. Nous sommes prêt du but !

 


 

sossi-forêt-cascade

Forêt à flanc de colline 

 

Le temps passe... Au moment où Manu et le guide s'apprêtent de nouveau à rebrousser chemin, ne voyant personne arriver, Guillaume et sa copine sortent du bois. Aucun membre de l'expédition n'est perdu !

 

Nous reprenons la route en descendant derrière la barrière rocheuse. Au bord du sentier de terre ocre, je remarque une pierre qui semble comme coupée en deux.

Le jeune pisteur semble avoir compris la leçon, car il m'explique que la pierre sert à aiguiser les machettes. Le frottement régulier des lames sur le rocher le maintient blanc, une fine poussière blanche est même visible à son pied.

Je ne connais pas la dureté de la pierre, mais un nombre important de lames a dû passer dessus pour que le rocher soit ainsi poli.

 

sossi-rocher-aiguiseur

Pierre à aiguiser les lames

 

Voilà en tout cas une information digne d'un guide et pas d'un simple pisteur ! Nous atteignons peu après le vallon où les "éclaireurs" du groupe nous attendent.


Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Niari
commenter cet article
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 09:30

Je poursuis mon chemin et je ne vois plus le groupe de tête, ni les deux personnes qui me suivent. Notre jeune congolais sensé nous montrer la route est plus un pisteur qu'un véritable guide... Je fais alors confiance à mon sens de l'orientation et emprunte à gauche un sentier qui traverse une zone boisée. Est-ce la bonne direction ?

 

sossi-sous-bois

Traversée du sous-bois

 

Les feuilles sèches craquent sous mes pas. Je suis obligé d'enjamber un arbre tombé au travers du sentier. La végétation est suffisamment dense pour ne rien voir des deux côtés !

 

Mais à la fin du petit bois, je découvre des rochers. C'est étrange, ils semblent comme jetés négligemment sur le sommet de la colline, comme si quelque géant avait parsemé une poignée de cailloux. Cela cependant me rassure car c'est le point de repère vu au loin pour accéder à la cascade. 

 

sossi-barriere-rochers

Amas de rochers

 

Je ne vois toujours personne devant... Du haut de la crête, la vue est superbe sur les environs.

Dans le vallon situé en dessous, un arbre magnifique, très grand, lance sa longue silhouette. Les feuilles commencent juste à repousser. De quelle essence s'agit-il ? Difficile à dire sans le voir de près, avec des feuilles ou des fruits pour l'identifier. Les contreforts à la base du tronc font penser à l'Okoumé (Aucoumea klaineana). Il peut atteindre 35 mètres de haut. Mais ce n'est pas le seul arbre à présenter cette caractéristique. 

 

sossi-arbre-superbe

Grand arbre du vallon

 

L'arbre présente la particularité d'avoir un tronc tordu. Vu de côté, c'est encore plus étrange. On ne sait pas quelle bizarrerie de la nature une telle forme a vu le jour. Deux arcs-boutants semblent soutenir la partie supérieure du tronc.

 

sossi-arbre-tordu

Tronc tordu

 

Ce tronc tortueux évoque l'Ozigo (Dacryodes buettneri) qui peut atteindre la taille de 40 mètres.

 

Après ce temps d'observation, je poursuis le sentier situé juste en dessous de la crête rocheuse. Personne à l'horizon...

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Niari
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories