Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 20:00

Deux autres masques rectangulaires m'ont été fournis par Gauthier. Le bois est assez dense.

Le premier passeport a un petit air de "fou du roi". Mais la symbolique est sans doute tout autre. Le sommet du crâne est peut-être encore une coiffe à trois pointes, à moins qu'il ne s'agisse de tresses dressées ? L'ethnie Lumbu est une population "intermédiaire" entre les Kongos et les Pounous du Gabon.

 

Masque-Lumbu-Congo

Masque passeport Lumbu (Congo 12 cm x 9 cm) 

 

Le second passeport est étrange. Le visage est uniformément rouge. Le vendeur m'a dit qu'il s'agissait d'un "malade". Sans doute, la déformation du visage représente t-elle la douleur ou la maladie.

 

Masque-Pende-RDC

Masque passeport Pendé (RDC 13 cm x 8 cm) 

 

Enfin, un beau masque circulaire, fourni par un autre vendeur, est typique des Téké. Il s'agit cette fois d'un vrai masque miniature. J'ai vu l'un de ses grands frères au musée de Diosso (cf Sculpture traditionnelle : les masques). La taille est le double de celle-ci.

La représentation est similaire : ligne horizontale, figures géométriques, reliefs, yeux, nez et bouche stylisés. Les tons ocres, le kaolin et le bois patiné forment un ensemble harmonieux.

 

Masque-(recto)-Téké

Masque passeport Téké (Congo ? 14 cm x 13 cm)

 

Ce type de masque pouvait accueillir les "esprits ancestraux" et protéger le détenteur contre "la sorcellerie". Il servait toujours à identifier la personne dans une région où elle n'était pas connue.

Le masque est entouré de perforations et le verso montre un système de fixation. Certains évoquent la possibilité de décorations supplémentaires (fibres, plumes) et le fait qu'il pouvait être tenu au milieu par un ruban.


Masque-(verso)-Teke

      Verso du Masque Téké


Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Art - culture - histoire
commenter cet article
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 20:00

Les masques dit "passeport" sont des masques miniatures ou des représentations de masques qui servaient autrefois de laisser-passer ou de carte d'identité pour son possesseur. Ils étaient fréquemment utilisés en Afrique Centrale, avant la colonisation européenne.

Ceux qui m'ont été présentés sont de forme rectangulaire (un peu irrégulière). Les deux premiers sont d'un bois étrangement léger, de la même densité qu'une éponge !

 

masque-Bembe-Congo

Masque passeport Bembé (Congo 13 cm x 9 cm)

 

Le masque passeport pouvait également apporter des informations sur le rang social ou le "métier" de son porteur (forgeron, chasseur, guérisseur...). Je ne connais pas la signification, la symbolique de ceux là.

 

masque-Yombe-Congo1

Masque passeport Yombé (Congo 13 cm x 10 cm)

 

Le troisième masque est sculpté dans un bois plus dense. Les quatre points rouges se retrouvent sur les deux masques Yombé.

 

masque-Yombe-Congo2

Masque passeport Yombé (Congo 13 cm x 9 cm)

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Art - culture - histoire
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories