Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 10:15

Sur la Côte Sauvage, je remarque que le restaurant le "Yes Club" a pris une allure asiatique.

 

yes-club-2008

Le restaurant en octobre 2008


Fini le style paillote, le toit ressemble désormais à une pagode !

 

yes-club-2010

Vue du restaurant le "Yes Club" en 2010

 

Les travaux ne sont pas finis. Mais l'ambiance locale est "respectée" par une indication invitant à utiliser les toilettes. Les congolais ont souvent tendance à uriner n'importe tout...

 

yes-club2

 

La nouvelle entrée ne laisse aucun doute. Les idéogrammes indiquent clairement l'origine du propriétaire.

 

yes-club3

Entrée du "Yes Club"

 

Le restaurant a en effet été racheté en 2007 par un homme d'origine chinoise, Ye Xiang Yang, dit Philippe, ou "Yé l'africain" pour ses compatriotes. Après avoir fait des petits boulots en France, il est devenu légionnaire. Philippe a ensuite rejoint sa soeur qui tenait plusieurs boutiques à Brazzaville. La fratrie a développé des activités dans plusieurs domaines (importation de ciment chinois, fabrique de cadres de fenêtre en aluminium...), comme des milliers de Chinois qui se sont installés en Afrique ces dernières années (Sources : Le Point 07/01/2010 - Serge Michel- "Monsieur Yé au Congo"). Fortune faite, il a racheté le restaurant de la Côte Sauvage. Cette transformation du bâtiment dans un style pagode est donc un symbole de l'implantation et de la réussite économique chinoise au Congo.

 

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Pointe-Noire
commenter cet article
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 10:00

Je poursuis par un petit tour botanique. Je croise Achille le jardinier de l'hôtel. Après les salutations d'usage, je lui propose de le prendre en photo, à l'ouvrage. Mais ce dernier est coquet. Il ne se trouve pas assez bien habillé en tenue de jardinier ! Soit. Ce sera donc peut-être pour une autre fois.


Ce n'est pas la saison la plus fleurie mais quelques spécimens ornent le jardin. De délicates fleurs orangées, que je n'avais pas observées jusqu'alors, retiennent mon attention. Il s'agit certainement de Caesalpinia pulcherrima. C'est un arbuste originaire d'Amérique, de la famille des légumineuses. Il ressemble au flamboyant (cf Le flamboyant (place de la gare) ), d'où son nom commun de "petit flamboyant ", mais avec des feuilles plus proches de celles du robinier (faux-acacia). La Barbade, minuscule île des Caraïbes, utilise cette fleur comme symbole.

 

petit-flamboyant

      Grappe de fleurs de Caesalpinia

 

Un gros plan montre la finesse des longues étamines et la subtilité des tons jaunes et oranges des pétales. L'arbuste tropical pousse en Europe, à condition de le protéger du froid.

 

fleur-flamboyant-orange

Détail d'une fleur de flamboyant nain

      

Un peu plus loin un bosquet de fleurs bicolores décore le muret ceinturant l'hôtel. L'arbuste n'est pas identifié pour l'instant.


fleurs-bicolore

      Fleurs bicolores

 

Les fleurs souffrent du manque d'eau et baissent le nez. C'est la saison sèche ! Un collègue d'Achille arrose la pelouse et les plantations devant l'hôtel.

Je décide ensuite de faire un petit tour sur la plage.

 

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Nature
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories