Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 22:00

Une pluie diluvienne s'est abattue sur Pointe-Noire les 17-18 novembre 2010. Le centre-ville a été envahi par les eaux de pluie. Elles ont bien du mal à s'évacuer, à cause du faible relief de la ville et du manque d'infrastructures d'assainissement. Elles sont souvent inexistantes ou sous-dimensionnées.

 

 

inondation-avenue-Gaulle nov2010

 Avenue de Gaulle sous les eaux (près de la Tour Mayombe)

 

Situation normale cf  Vie quotidienne... un verre au Griffé et  Autour du Rond-Point Kassaï


 

inondation-poincare-nov2010

Près de l'avenue Poincaré, taxi en rade...

 

 

Situation normale cf  Dimanche ponténégrin ensoleillé

 

 

La ville est paralysée et même les 4x4 sont parfois naufragés.


inondations Rond-point-nov2010

Rond-Point Joseph Pouabou, les pieds dans l'eau...

 

Situation normale cf  Rond-Point : Joseph Pouabou

 

 

Mais ce sont les quartiers pauvres qui pâtissent le plus de ce genre de catastrophe. Difficile de rentrer chez soi ou d'aller travailler...

 

 

inondation-pointe-noire-nov2010

 

 

Les rivières qui traversent la ville sortent de leur lit et envahissent les habitats précaires. Certains perdent le peu qu'ils possèdent...

 

inondation-songolo-nov2010

Près du pont de Songolo

 

 

Situation normale cf  Dimanche : en route vers Songolo

 

 

Même les lieux de culte ne sont pas épargnés.

 

inondations-pointe-noire-nov2010

 

 

Sources : http://congo-dechaine.info/content/venise-sur-kouilou-pointe-noire-paye-labsence-de-politique-municipale-dassainissement-révisé

http://www.demainlenouveaucongobrazzaville.org/article-pluie-diluvienne-a-pointe-noire-images-d-une-ville-inondee-faute-de-canalisations-adaptees-61452555.html

 

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Pointe-Noire
commenter cet article
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 21:00

Le bracelet en pierre est d'après le vendeur d'origine Tchokwé (Angola). Il est singulier et je n'ai pas trouvé d'information sur ce type d'objet. La plupart des bracelets africains sont en bronze ou en ivoire, rarement en pierre. Il pourrait s'agir de "pierre à savon" (stéatite) facile à sculpter. 

 

bracelet-jumeaux-pierre

 Bracelet en pierre (11 cm de diamètre)

 

Le bracelet est décoré de motifs géométriques en losange tout le long du bord extérieur.

 

bracelet-jumeaux-motifs

 

 

Il s'agirait d'un bracelet pour honorer les jumeaux. Deux têtes similaires se rejoignent par le crâne, figurant la gémellité. La position fait penser à des frères siamois.

 

 

bracelet-jumeaux-tête

Têtes ornant le bracelet

 

Un lecteur suggère qu'il pourrait s'agir d'art Bakongo, dans lequel on retrouve en effet des statues en pierre, souvent associées à des rites funéraires.

On parle de "mintadi" (pluriel de ntadi) ou de "bitumba" (ntumba), signifiant que la statuaire présente une ressemblance avec le défunt ou la fonction qu'il occupait.


 

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Art - culture - histoire
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories