Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 09:15

Nous arrivons dans les environs de Madingou, chef-lieu de la région de la Bouenza. Pas le temps de visiter la ville...

L'habitat rural est semblable à celui des environs de Nkayi. Les maisons en brique, recouvertes de toits en tôle, sont pour la plupart de taille modeste. Mais certaines avec leur toit à 4 pans ne manquent pas d'allure.

 

madingou-maisons-brique

Maisons près de Madingou

 

Manu demande confirmation de notre direction à un passant. Nous avons tourné à gauche en quittant la nationale. On nous dit qu'il faut passer près du "camp chinois" et descendre vers le fleuve.

 

madingou-piste-femmes

Femmes à pied portant des mponzi

 

L'endroit est loin d'être désert. Sur notre route, nous croisons de nombreuses femmes avec des paniers "mponzi", qui vont sans doute cultiver les champs.

D'autres portent des bassines sur leur tête. Est-ce du manioc qui est ainsi élégamment transporté ? Cela parait si facile ! Mes photos prises de notre véhicule sont un peu floues...

 

madingou-femmes-bassine

Femmes marchant avec une bassine sur la tête

 

On aperçoit dans un vallon le "camp chinois" et ses toits bleus. Les engins de chantier me conduisent à penser qu'il est en lien avec les travaux de la nationale. De douces collines agrémentent le paysage de la vallée du Niari.

Nous quittons la large piste pour emprunter un sentier plus étroit. Peu après, Manu s'arrête à la hauteur d'un homme qui lui a fait signe. Ecoutant son bon coeur, il prend en charge cet auto-stoppeur qui va lui aussi au bac. 

 

madingou-piste-camp-chinois

"Camp chinois" pès de Madingou

 

Pas de pick-up comme pour notre véhicule de l'expédition à Loufoulakary, il monte donc avec nous, à l'arrière aux côtés de Christ. Mais pour être honnête, heureusement que le trajet n'est pas long car il ne sent pas très bon... En marchant des heures au soleil, cela est bien compréhensible. Nous, nous avons la chance d'avoir la climatisation !

Un panneau nous annonce le village de "Douala". Je dis en plaisantant "Nous voilà déjà arrivés au Cameroun ?!!". Cependant j'appréhende un peu la traversée du Niari sur ce bac, car je ne sais pas trop à quoi m'attendre. J'espère qu'il est en bon état...

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Bouenza
commenter cet article
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 08:00

Nous voilà partis avec nos valises en direction de Madingou... Nous découvrons cette fois Nkayi de jour, sous un visage un peu plus plaisant que hier soir.

Bon, les rues sont toujours aussi poussiéreuses ! La petite ville s'éveille peu à peu, les boutiques prennent vie, les deux-roues pétaradent...

 

nkayi-rue-poussière

Rue de Nkayi

 

Je ne sais plus trop comment, mais Manu a dû demander la direction à un passant, qui nous a conseillé de suivre une voiture rouge, qui démarre juste devant nous, et va en direction de Madingou.

Nous empruntons alors une grande route goudronnée, mangée peu à peu par la poussière des bas-côtés. On croise des taxis, qui ici sont jaune et blanc, et de nombreuses personnes qui cheminent, plus ou moins chargées de produits divers.

 

nkayi-rue-goudron-taxi

Voie goudronnée de Nkayi

 

Ensuite, nous zigzaguons dans les faubourgs de la ville, entre les petites maisons en brique... La présence de notre véhicule provoque parfois l'étonnement des habitants ou la curiosité des enfants. Nous suivons toujours notre voiture rouge, au coffre bien rempli, dans ce labyrinthe.

 

nkayi-rue-maison-brique

Maisons de Nkayi

 

Enfin, nous sortons de la ville, traversons une rivière sur un étroit pont et remontons pour rejoindre la Nationale 1. Les travaux n'étant pas encore passés par là, c'est une piste rouge de latérite bien tassée. 

 

nkayi-nationale-madingou

Nationale 1 entre Nkayi et Madingou

 

La route est globalement en bon état, très encaissée dans un premier temps et bordée de végétation haute, si bien que l'on ne voit rien du tout du paysage. Le camion donne l'échelle sur le cliché ci-dessus.

 

Enfin après une petite demi-heure de route, l'horizon s'éclaircit et je peux observer de nombreux petits villages le long de la route. Les maisons en brique blotties au milieu de la végétation luxuriante sont charmantes. 

 

nkayi-bouenza-village-brique

Maison d'un village de la Bouenza

 

A un moment, on nous fait signe, pour nous vendre du poisson me dit Manu. Ce n'est pas prévu à notre programme d'empester la voiture toute la journée ! Désolé...

  

nkayi-plaine-savane-madingou

Savane bordée de collines

 

Le paysage change peu à peu et nous traversons une grande plaine, paysage de savane parsemée d'arbustes et de quelques grands arbres élancés. Au loin, les collines nous offrent leur dégradé de vert, dont le sommet est ennuagé. La route est parfois déviée à cause cette fois des travaux d'aménagements de la nouvelle nationale qui ont commencé.

La bifurcation vers Madingou ne doit plus être très loin...

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Bouenza
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories